.
-

Valentinien III (Flavius-Placidius-Valentinianus), empereur romain d'Occident (425-455), né en 419, mort le 16 mars 455. Fils de Constantius, collègue d'Honorius, et de Placidia, soeur d'Honorius et d'Arcadius, il succéda en 425 à son oncle Honorius comme empereur d'Occident. Ce fut sa mère Placidia qui gouverna sous son nom. Même parvenu à l'âge d'homme, Valentinien III ne fut jamais qu'un fantôme d'empereur. Malgré les vertus de Placidia et les grandes qualités militaires d'Aétius, le règne de Valentinien III fut désastreux pour l'Empire.

La Gaule, occupée par les Wisigoths et les Burgondes, fut envahie au Nord par les Francs, à l'Est par les Alamans, puis par les Huns d'Attila : Aétius ne remporta en 451 la victoire des Champs Catalauniques qu'avec l'appui des autres peuples barbares déjà établis en Gaule. La Bretagne fut définitivement abandonnée par les légions romaines en 446. L'Italie elle-même fut menacée : Attila franchit les Alpes en 452. 

L'Espagne était tombée aux mains des Suèves, des Alains et des Wisigoths; enfin la rivalité d'Aétius et du comte Boniface livra toute l'Afrique du Nord aux Vandales de Genséric. Seul le nom d'Aétius jette à ce moment quelque éclat sur l'Empire. Mais en 454, Valentinien III, jaloux et défiant, le tua de sa propre main. Un an plus tard, il fut lui-même assassiné par un sénateur romain, Pétronius Maximus, dont il avait outragé la femme. (J. Toutain).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.