.
-

V 838 Mon

Etoile variable (novoïde) et écho lumineux - Licorne


Crédit : NASA, the Hubble Heritage Team (AURA/STScI) / ESA.
V838 Monocerotis - Cette étoile variable, apparentée aux novae (novoïde), est située à 20 000 années-lumière de la Terre. Elle s'est signalée à l'attention astronomes fin janvier 2002, lorsque un bref sursaut, qui a culbiné début février, a multiplié sa luminosité par 10 000 et en a fait l'étoile la plus lumineuse de la Voie lactée, étant devenue 600 000 plus lumineuse que le Soleil. Une telle montée en puissance rappelle celle des novae. Pourtant, contrairement au novae, V838 n'a pas expulsé de matière depuis les couches externes de enveloppe (La Structure des étoiles) dans des proportions notables lors de la crise et n'a pas avoir connu d'explosion thermonucléaire, mais a simplement gonflé démesurément et s'est refroidi pour prendre l'aspect d'une supergéante rouge. La théorie de cet événement inhabituel, qui semble correspondre à un stade d'évolution rare de certaines étoiles binaires (M31RV, détectée dans la galaxie d'Andromède à la fin des années 1980 et  V4332 Sagitarii (Sagittaire) observée en 1994, pourraient elles aussi appartenir à cette nouvelle famille), est encore en cours d'élaboration. 

Lorsque l'étoile est revenue après quelques semaines à sont état habituel, un autre phénomène, lui aussi très rare a pu être observé : la réverbération de sa lumière, qui s'est propagée dans les couches matière interstellaire, soit répandues autour d'elle, peut-être lors des précédentes crises de cette étoile vieillissante,  soit simplement placée à peu de distance de l'étoile sur la même ligne de visée. L'étude de l'écho lumineux a en tout cas déjà fourni une précieuse opportunité d'étudier la structure de ces matériaux. 
-


En quelques mois, l'écho a illuminé une région dont le diamètre angulaire était deux fois supérieur à celui de Jupiter. Sa propagation se poursuit et pourrait être observable par les grands télescopes jusque vers 2010. GIF animé (~500 Ko).
.


[Constellations][Système solaire][Dictionnaire cosmographique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.