.
-

Turnèbe

Adrien Turnèbe, en latin Turnebus (son vrai nom, en français, était sans doute Toranebus), né aux Andelys, en Normandie, en 1512, d'une famille noble, mort à Paris. le 12 juin 1565. Il fit de brillantes études à Paris. Son protecteur Odet de Châtillon, nommé en 1533 archevêque de Toulouse, lui fit donner une chaire dans cette ville. Il succéda à Toussaint au Collège royal en 1547, puis y enseigna en 1561 la philosophie grecque

De 1552 à 1556, il dirigea, pour le grec, l'imprimerie royale. Il polémiqua contre les jésuites (surtout dans une pièce de vers, Ad Sotericum gratis docentem) et les moines. Il penchait d'ailleurs fortement vers la Réforme et refusa en mourant (de consomption) les sacrements de l'Eglise. On lui a faussement attribué une apologie de Poltrot.

Il est surtout connu comme le premier éditeur de Philon, de Synésius, des Scolies de Démétrios sur Sophocle, comme traducteur, comme auteur d'Adversaria (2 volumes en 1564 et un posthume en 1580). Ses Oeuvres complètes parurent à Strasbourg, 1600, en trois tomes. II avait six enfants. (H. Hauser).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.