.
-

Triboulet. - Le vrai nom du fou de Louis XII et de François Il, était Ferrial, Ferial, Feurial, Feurial ou le Fevrial. Né avant 1500, à Foix-lez-Blois, c'était un idiot, maltraité par les enfants et les valets de Blois (d'où lui vint sans doute le surnom de Triboulet). Louis XII le prit en pitié, lui trouva probablement de l'esprit, le choisit comme fou en titre à la mort de Caillette, et lui donna pour « aide et gouverneur » Michel Le Vernoy. Cette charge passa, sous Francois Ier, à François Bourcier. Jean Marot faisait ainsi, en 1529 au plus tard, le portrait de Triboulet :
Triboulet fut un fol, de la tête écorné. 
Aussi sage à trente ans que le jour qu'il fut né,
Petit front et gros yeux, nez grand et taille à voste (à voûte), 
Estomac plat et Iong, haut dos à porter hotte; 
Chacun contrefaisait, chanta, dansa, prêcha.
Et du tout si plaisant qu'ont homme ne fâcha.
Triboulet (peut-être disgracié sous François ler pour quelques paroles trop libres) doit être, d'après ce texte, mort avant 1529; il l'était sûrement en 1536. Il avait un frère, «-enfant de cuisine » du roi. Il n'était sans doute pas marié. Le rôle que lui fait jouer Victor Hugo dans le Roi s'amuse est de pure fantaisie. On lui a prêté beaucoup de mots qu'il n'a jamais prononcés; mais il a dû être autre chose qu'un simple idiot. Rabelais l'appelle un morosophe (sage-fou). Il fut remplacé par Brusquet. (H. Hauser).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.