.
-

Tompa (Michel), poète de langue hongroise, né à Rima-Szombat le 28 septembre 1817, mort à Hanva le 30 juillet 1868. Il fit ses études de théologie à Sarospatak, devint précepteur, puis pasteur, prit part, comme aumônier, à la Révolution et passa la période de réaction comme pasteur du village de Hanva. Tompa est, avec Petöfi et Arany, le représentant le plus illustre de la poésie populaire magyare. Né et élevé à la campagne, il conserva toute sa vie une sympathie profonde pour le peuple qu'il chanta.

Son penchant vers l'allégorie le servit bien pendant la réaction, lorsque les poètes ne pouvaient écrire que sous l'oeil vigilant de la censure. Sa pièce la Cigogne devint célèbre. Interdite par la censure, elle fut copiée mille et mille fois et circulait dans tout le pays. Tompa remporta ses premiers succès avec les Contes et Légendes populaires (1846), puis vinrent le conte épique Mathias Szuhaj (1817), les Contes de fleurs (1854) et de nombreuses poésies recueillies, en 1870, par Charles Szàsz. Tompa excelle dans le genre mélancolique. (J. K.).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.