.
-

Tioutchev (Féodor Ivanovitch). - Poète russe, né près de Briansk le 5 décembre 1803, mort à Tsarskoié Sélo le 27 juin 1873. Après avoir fait chez ses parents des études brillantes sous la direction de Raïtch, il vint les terminer à l'Université de Moscou. En 1822, il entra dans l'administration des Affaires étrangères; il y devait rester une grande partie de sa vie, remplissant différentes fonctions diplomatiques en Allemagne, puis en Savoie. Il était chargé d'affaires auprès du roi de Sardaigne, lorsqu'un voyage qu'il fit en Suisse, sans avoir sollicité de congé, le fit priver de ses grades. Il resta en disgrâce pendant cinq ans. Gracié en 1844, il reprit du service. De 1857 jusqu'à sa mort, il fut président du comité de la censure des publications étrangères. 

Ce fut un esprit singulièrement élevé et cultivé qui fit impression même sur de grands écrivains étrangers, si l'on en juge par ses relations avec Henri Heine. Tioutchev n'a publié que des vers, peu nombreux, mais exquis. Ses pièces, très courtes pour la plupart, ne rappellent pas l'effusion sentimentale des grands poètes romantiques ses contemporains; elles n'ont pas l'obscurité voulue de certains poètes, comme Phète, par exemple, mais elles nous frappent par une distinction savoureuse. Les idées qu'il exprime sont rarement les grands lieux communs du lyrisme : ce sont plutôt des pensées d'homme délicat et mûri qui cherche à dissimuler sous la perfection de son art, et à tamiser, pour ainsi dire, l'émotion très sincère qui l'étreint. (GE).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.