.
-

Thrasea Poetus (Lucius ou Publius), sénateur romain, né à Padoue, mort en 66 ap. J.-C. Il appartenait à l'ordre sénatorial. Stoïcien convaincu, son ambition fut de ressembler à Caton d'Utique. Il épousa Arria et eut pour gendre le stoïcien Helvidius Priscus. Membre du Sénat en 57, il fit condamner le gouverneur de la Cilicie, Cossutianus Capito, accusé de concussion par ses administrés; en 58, il prit plusieurs fois la parole au Sénat pour combattre la politique impériale. Lorsque le Sénat poussa la bassesse jusqu'à ordonner des jeux annuels pour remercier les dieux de la mort d'Agrippine; assassinée sur l'ordre de Néron, Thrasea quitta l'assemblée plutôt que d'assister à un pareil scandale (59). L'empereur profita de la conspiration de Pison, découverte en 65, pour y impliquer Thrasea. Accusé à son tour par l'ancien gouverneur de Cilicie, Cossutianus Capito, il fut condamné à mort. Il se fit ouvrir les veines et mourut, avec une admirable sérénité, au milieu de sa famille et de ses amis (66). Son panégyrique fut écrit par son ami Arulenus Rusticus, stoïcien comme lui, que, pour cet acte de courageuse amitié, Domitien condamna à mort en 93.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.