.
-

Tebaldeo (Antonio), poète né à Ferrare (Italie) en 1456, mort le 4 novembre 1537. Précepteur de la princesse Isabelle d'Este, puis secrétaire de François, marquis de Mantoue, et de Lucrèce Borgia, il devint ensuite un des familiers de Léon X. Ruiné par le sac de Rome (1527), il mourut dans le dénuement. Antonio Tebaldo écrivit des églogues dramatiques pour les cours de Ferrare et de Mantoue (c'est probablement lui qui remania en cinq actes la Fabula di Orfeo de Politien, des épîtres en terza rima pour la plupart imitées des Héroïdes d'Ovide, des octaves et quelques centaines de sonnets. Faisant montre de plus de facilité que d'invention et de goût, Antonio Tebaldeo se borne, dans ceux-ci, à reprendre les métaphores de Pétrarque et à en déduire systématiquement, jusqu'à l'absurdité la plus outrée, toutes les conséquences logiques; il a été rangé à bon droit parmi les précurseurs du seicentismo. Ses poésies, imprimées sans son aveu en 1499, furent plus tard republiées par lui-même (Le opere d'Amore novamente riviste; Venise, 1530) et eurent au XVIe siècle de nombreuses éditions. (A. J.).
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.