.
-

Taurinus (Franz Adolf), mathématicien né à Koenig-im-Odenwald le 15 novembre 1794, mort à Cologne le 13 février 1874. Il fit d'abord son droit à Giessen et à Gottingen, puis en 1822 se fixa à Cologne, où il vécut comme homme de lettres. Il s'appliqua aussi aux mathématiques et, sous l'influence de son oncle Schweikart et de Gauss, s'attacha à démontrer la possibilité d'une géométrie non euclidienne. Il a été, à cet égard, un précurseur de Lobatchevski et de Bolyaï car, dès 1825, il se faisait l'apôtre de la nouvelle géométrie dans deux petits ouvrages, - les premiers, - qui passèrent à l'époque presque inaperçus et qui sont devenus très rares : Theorie der Parallellinien (Cologne, 1825); Geometriae prima Elementa (Cologne, 1826). Dans les dernières années de sa vie, il a déduit des formules de la trigonométrie sphérique celles d'une trigonométrie non-euclidienne.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.