.
-

Tannery (Paul). - Erudit français, né à Mantes le 20 décembre 1843, entré à l'Ecole polytechnique en 1861, en sortit dans le corps des ingénieurs des tabacs, où il a régulièrement poursuivi sa carrière (il dirigea notamment la manufacture de Pantin). Consacrant ses loisirs à l'étude de l'histoire des sciences et de la philosophie, en premier lieu chez les Grecs, il a, à partir de 1876, publié dans la Revue de philosophie, dans les mémoires de la Société des sciences physiques et naturelles de Bordeaux, le Bulletin des sciences mathématiques, l'Archiv für Geschichte der Philosophie, la Revue des Etudes grecques, la Revue de philologie, etc., de très nombreux articles qui lui ont assuré de bonne heure, parmi les savants, étrangers, une autorité marquée dans un domaine à peu près délaissé en France

Comme ouvrages à part, Paul Tannery a donné : Pour l'histoire de la science hellène (Paris, 1887); la Géométrie grecque (1887); la Correspondance de Descartes dans les inédits du fonds Libri (ibid., 1893); Recherches sur l'histoire de l'astronomie ancienne (ibid., 1893). Il a publié en outre, en dehors d'importants textes mathématiques inédits (grecs et latins médiévaux) dans les Not. et extr. des manuscrits, une édition critique de Diophante (Leipzig, 1893-1895, 2 vol.), et a été chargé par le ministère de l'instruction publique de l'édition des OEuvres de Fermat (1891-1896, 3 vol.), et, avec Ch. Adam, de celle des Oeuvres de Descartes (parus à partir de 1897, 4 vol.).

Paul Tannery a professé pendant deux ans un cours libre à la Sorbonne sur l'histoire de l'arithmétique, et remplacé pendant cinq ans, au Collège de France, Ch. Levêque dans la chaire de philosophie grecque et latine. En 1900, il a présidé le Congrès d'histoire des sciences qui s'est tenu à Paris.

Tannery, (Jules). - Frère du précédent, né à Mantes le 24 mars 1848, entré à l'Ecole normale (section des sciences) en 1866, sorti agrégé de mathématiques et, à partir de 1884, sous-directeur de cette école, a publié, en dehors de divers mémoires mathématiques et de nombreux articles dans les recueils spéciaux, les ouvrages : Introduction à la théorie des fonctions d'une variable (Paris, 1886); Eléments de la théorie des fonctions elliptiques (avec Jules Molk, 1893-1898, 4 vol.); Leçons d'arithmétique (1896). Sa position et les tendances philosophiques de son esprit lui ont fait exercer une sérieuse influence sur l'enseignement scientifique en France.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.