.
-

Struve

Struve, Friedrich Georg Wilhelm Struve (15 avril 1793 - 23 novembre 1864), né à Altona (Holstein), fut nommé en 1813 professeur d'astronomie à l'Université de Dorpat, où il avait fait ses études, et astronome à l'Observatoire de cette ville. II dirigea cet établissement de 1817 à 1835 et y fit de nombreuses mesures micrométriques d'étoiles doubles. Nicolas Ier le chargea en 1835 de surveiller l'érection du nouvel observatoire de Poulkova, près de Saint-Pétersbourg, créé surtout pour les études d'astronomie sidérale. Nommé en 1839 directeur de cet observatoire, il y continua ses importants travaux sur les étoiles jusqu'en l'année 1858 où il demanda et obtint que son fils Otto lui succédât. Il devint en 1832 membre de l'Académie des Sciences de Saint-Pétersbourg et en 1833 correspondant de celle de Paris.

Il fit à l'observatoire de Dorpat, pendant 10 ans, des mesures micrométriques d'étoiles doubles et publia en 1837, à Saint-Pétersbourg, les résultats de ses travaux dans son ouvrage intitulé Mensurae micrometricae, qui contient de précieux renseignements sur les positions, les distances mutuelles, la couleur, l'éclat relatif de 3112 étoiles doubles ou multiples. Il y réparti les étoiles doubles en 8 classes d'après la valeur de leur distance angulaire, jusqu'à 32" En 1852, il a encore publié une liste d'étoiles qui ont un mouvement propre de plus de 10" en 70 ans. Un travail qui lui permet de déduire que le Soleil parcourt 240 000 000 km par an. (Lebon, 1899).

Ajoutons qu'il présida à partir de 1816, au levé topographique de la Russie, auquel se rattache une des grandes opérations géodésiques du 19e siècle, la mesure d'un arc de 25° entre le Danube et la mer Glaciale; enfin s'entendit avec les principaux astronomes de l'Europe pour la mesure d'un arc qui traverse le continent depuis l'Oural jusqu'à l'O. de l'Irlande. Il a publié de nombreux travaux insérés pour la plupart dans les Mémoires de l'Académie de Saint-Pétersbourg. Son travail sera poursuivi par T.-F. de Schubert à partir de 1820.

Struve, Otto Wilhelm (1819-1905) - Né à Dorpat (Livonie) le 7 mai 1819, fils de W. Struve, de l'Académie de Saint-Pétersbourg (1856), correspondant de l'Institut (1865), devint en 1862 directeur de l'Observatoire de Poulkova. Parmi ses travaux, citons le Mémoire qu'il a publié en 1863 sur l'anneau de Saturne. Il a aussi calculé en 1874 l'orbite d'un satellite invisible de l'étoile Dzêta du Cancer, qui a en outre deux satellites visibles. (Lebon, 1899).
Struve, Hermann - astronome né à Poulkova le 3 octobre 1854, fils de O. Struve, docteur (1881), entra en 1877 à l'Observatoire de Poulkova. il est à partir de 1895 directeur de l'Observatoire et professeur à l'Université de Königsberg. 211.
Struve, Ludwig - astronome né à Poulkova le 1er novembre 1858, fils de O. Struve, entra en 1880 à l'Observatoire de Poulkova. Il est nommé en 1894 directeur de l'Observatoire de Kharkov (Petite-Russie /  Ukraine).
Struve, Otto, astronome né en 1897, m. en 1963. Formé à l'université de Kharkov, il quitte la Russie au moment de la révolution soviétique, et se réfugie d'abord en Turquie, pour finalement aller rejoindre l'observatoire Yerkes, qui dépend de l'université de Chicago. Il y achèvera son doctorat. Il dirigera par la suite cet observatoire, puis l'observatoire McDonald dont il a été le fondateur, puis l'observatoire Leuschner, et enfin l'observatoire national de radioastronomie (NRAO). Ajoutons qu'il a été le responsable de l'Astrophysical Journal pendant 15 ans, et qu'il est à l'origine de la venue aux États-Unis de divers chercheurs théoriciens formés en Europe, tels Chandrasekhar, Stromgren et Kuiper. Ses recherches ont porté sur l'étude spectroscopique des binaires serrées et sur le milieu interstellaire.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.