.
-

Stahl (George Ernest), célèbre médecin et chimiste, né en 1660 à Anspach, devint en 1687 1er médecin du duc de Saxe-Weimar, en 1694 professeur de médecine à Halle et peu après doyen de la Faculté, en 1716 médecin du roi de Prusse, et mourut à Berlin en 1734. Il a beaucoup écrit tant sur la chimie que sur la philosophie et la médecine.

Ses principaux ouvrages sont : De motu tonico vitali, 1692; De autocratia naturae seu spontanea morborum excussione, 1696; De vena-porta, porta malorum, 1698; Theoria medica vera, 1707 : c'est son ouvrage capital; Experimenta chimiae, 1897; Negotium otiosum, seu Sciamachia, etc., 1720 (en réponse aux objections de Leibniz) ; Fundamenta chimiae dogmaticae et experimentalis, 1723.

Stahl est surtout célèbre comme auteur d'un système connu sous le nom Animisme : il expliqua expliquait tous les phénomènes de l'économie animale par un principe immatériel identique au principe de la pensée, l'âme; mais il reconnaissait que, dans ce nouvel exercice de ses facultés merveilleuses, l'âme n'a pas conscience d'elle-même. En médecine y il combattit ceux qui rapportaient tout à des causes chimiques ou mécaniques. En chimie, il imagina, pour expliquer la combustion, un principe nouveau, le phlogistique (c.-d. principe de la flamme, du grec phlox, phlogos, flamme) : il supposait que les corps combustibles sont plus ou moins chargés de phlogistique et que dans la combustion ce principe se dégage. Cette doctrine régna près d'un siècle sur la science et, quoique fausse prépara celle de Lavoisier.

Ses Fundamenta chimiae ont été trad. par de Machy, 1757, et ses Traités des Sels, du Soufre, par d'Holbach. Le Dr Blondin a publié la traduction complète de ses OEuvres médico- philosophiques et pratiques, 1859 et années suivantes. On doit à A. Lemoine un intéressant et mémoire sur Stahl et l'Animisme, 1858.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.