.
-

Sigaud de Lafond (Joseph-Aignan). - Physicien français, né à Bourges le 5 janvier 1730, mort à Bourges le 26 janvier 1810. Fils d'un horloger. Après des études au collège Sainte-Marie de Bourges, tenu par les Jésuites, exerce au collège Louis-le-Grand, à Paris, en tant que répétiteur en philosophie et en mathématiques, tout en s'appliquant à l'étude des sciences physiques sous la direction de Nollet, auquel il succéda en 1760 dans sa chaire du collège de Navarre. 

Après la Révolution, il devint proviseur du lycée de Bourges. Il avait été compris en 1796 parmi les membres associés de l'Institut. Il aurait reconnu en 1776, au cours d'une expérience avec Macquer, que l'air inflammable (hydrogène), en brûlant, donne de l'eau. On lui doit aussi l'introduction des plateaux de verre dans les machines électriques. 

Ses principaux ouvrages ont pour titres : Leçons de physique expérimentale (Paris, 1767, 2 vol.); Traité de l'électricité (Paris, 1771); Dictionnaire de physique (Paris, 1780-1782, 5 vol.); Description et usage d'un cabinet de physique expérimentale, 1775; Dictionnaire de physique, 1780; Éléments de physique théorique et expérimentale, 1787; Dictionnaire des merveilles de la nature (Paris, 1781, 2 vol.; 2e éd., 1802). (L. S.).



En librairie. - Le site du Lycée Alain Fournier de Bourges, Le Cabinet de physique de Sigaud de Lafond, propose une biographie très complète de ce physicien, ainsi que beaucoup d'autres informations sur la physique de son temps.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2009. - Reproduction interdite.