.
-

Seurat (Georges).- Peintre né et mort à Paris (1859-1891). Il débuta au Salon de 1883 par un portrait au crayon noir d'Aman Jean, son condisciple de l'atelier Lehmann. Se dégageant de l'art officiel, il envoya dans une exposition ouverte en mai 1884, aux Tuileries, une vaste étude de plein air : la Baignade. Frappé peu après par les idées contenues dans le livre de Chevreul, De la loi du contraste simultané des couleurs et de l'assortiment des objets colorés, il innova une technique : division des colorations en leurs éléments constitutifs déterminés par le contraste des teintes et le contraste des tons. Ces éléments juxtaposés en menues touches, se recomposant sur la rétine en un mélange optique plus vibrant, plus délicat, plus pur et plus lumineux, selon lui, qu'un mélange pigmentaire. 
-
Seurat : Un dimanche après midi sur l'île de la Grande-Jatte.
Un Dimanche après-midi à la Grande-Jatte, par Georges Seurat.

Ce système, complété par une théorie sur la signification des lignes et vivifié par un très sûr instinct de peintre, il l'appliqua dans une grande composition un Dimanche à la Grande-Jatte, pour laquelle il exécuta un grand nombre de remarquables études et qui figura, en 1886, à l'exposition des peintres impressionnistes. Très discutée par la critique, cette esthétique rallia un certain nombre de jeunes artistes. On appella ce groupe : les néo-impressionnistes (ou encore les pointillistes). Les autres oeuvres principales de Seurat sont : les Poseuses (1887); le Chahut (1890); le Cirque (1891) et maints paysages décrivant avec sérénité les bords de la Manche et de la Seine. (NLI).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.