.
-

Séleucus

Séleucus, surnommé le mathématicien. Originaire de Babylone, Séleucus paraît avoir été contemporain d'Aristarque de Samos [IIIe siècle av. J. C., mais d'autres auteurs le situent un siècle plus tard]. 

En tout cas, il partagea complètement l'opinion de celui-ci relativement au double mouvement de la Terre. Il distinguait surtout le mouvement diurne du mouvement annuel, en désignant le premier par dinh (rotation), et le second par kinesis (changement de place). 

Le premier il essaya, par un coup de génie, d'expliquer les marées par le mouvement de la Lune, combiné avec le mouvement rotatoire et révolutif de la Terre [1].

[1] Plutarque, De Placitis philosophorum, III, 17. - Id. , Platonicae Quaestiones, t. X, p. 183, édit.Reiske. - Comp. Th. H. Martin, Etudes sur le Timée de Platon, t. II. P. 127.
Séleucus, grammairien du Ier siècle ap. J.-C., surnommé Homericus, naquit à Alexandrie et enseigna à Rome. II écrivit des commentaires sur un grand nombre de poètes, et s'occupa principalement de la signification des mots; on cite de lui un ouvrage intitulé Péri tès en synonymoi diaphoras. Son écrit Péri Ellenismou et son commentaire sur les lois de Solon étaient des ouvrages de lexicographie. Ce qui nous reste de lui a rapport à l'étymologie; ses oeuvres en cette matière furent souvent utilisées par les grammairiens postérieurs, et des extraits assez étendus en subsistent dans les étymologiques byzantins; on les trouvera dans l'ouvrage de Reitzenstein, Geschichte der griechischen Etymologika (Leipzig, 1897). 
Séleucus d'Emèse. - Il écrivit un poème intitulé Sur la Pêche en six livres, des commentaires sur les lyriques, et deux livres sur l'histoire des Parthes. Ces ouvrages sont perdus.
Séleucus. - Nom de six rois de Syrie de la dynastie des Séleucides : Séleucus I, Nicator, Séleucus II Callinique, Séleucus III, Séleucus IV Philopator, Séleucus V et Séleucus VI Epiphane.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004 - 2006. - Reproduction interdite.