.
-

See (Thomas Jefferson Jackson), astronome et mathématicien, né près de Montgomery City (Missouri), le 19 février 1866, mort le 4 juillet 1962 à l'hôpital naval de Oakland (Californie). Formé à l'université du Missouri (1889) puis de Berlin (doctorat en 1892), See a d'abord occupé divers postes dans les observatoires de ces universités, il a ensuite voyagé en Égypte, en Grèce, en Allemagne et en Angleterre. Il participe à la mise en route de l'observatoire Yerkes, puis occupe un poste d'astronome à l'observatoire Lowell à Flagstaff (Arizona) à partir de 1893. De 1896 à 1898, il a en charge l'étude du ciel austral depuis Flagstaff et depuis Mexico, et répertorie 200 000 étoiles entre les latitudes comprises entre 15 et 65 degrés de latitude sud. Ce travail le conduit à découvrir 600 nouvelles étoiles doubles et à mesurer 1400 binaires déjà cataloguées par John Herschel, principalement. A partir de 1899, T. J. See occupe un poste de professeur de mathématiques à l'US Naval Observatory, et y est en charge de l'équatorial de 29 pouces jusqu'en 1902. Nommé professeur à l'académie navale américaine l'année suivante, il s'installe à l'observatoire de cette institution à Mare Island (Californie). (D'après le Who's who in America, 1912, cité par Webb).
-

Thomas See vers 1913.

See y a poursuivi ses recherches sur les étoiles doubles, qui représentent sans doute aujourd'hui le seul volet de son oeuvre que l'histoire des connaissances peut retenir. Il s'est aussi occupé ne nombreux autres sujets, tels que l'origine du Système solaire, mais a également joué dans les années suivantes un rôle de "vulgarisateur" plus que controversé. Egaré par le mirage de la popularité facile que lui offraient ces articles destinés au grand public, il a proposé à ses lecteurs une vision de l'astronomie et des autres sciences en conformité sans doute avec ses propres spéculations et ses propres égarements, mais chaque jour un peu plus éloignée des conceptions en vigueur et plus proches des pseudo-sciences, et au total préjudiciable à la compréhension des questions qu'il prétendait élucider.



En bibliothèque - L. W. Webb, Brief biography and popular account of the unparalleled discoveries of T. J. J. See, 1913.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.