.
-

Schweighaeuser (Jean), philologue, né en 1742 à Strasbourg, mort en 1830, était fils d'un pasteur protestant et fut d'abord destiné à la théologie. Il apprit l'hébreu, le syriaque et l'arabe, vint à Paris étudier sous De Guignes, visita l'Allemagne, l'Angleterre, la Hollande, fut nommé en 1770 professeur philosophie, puis de langues grecque et orientales à Strasbourg, fit un cours de littérature à l'École centrale du Bas-Rhin, devint enfin professeur de grec et doyen de la faculté de Strasbourg, et fut élu correspondant de l'Institut. 

On lui doit des éditions très estimées d'Appien, 1782-1786, 3 v. in-8; de Polybe, de 1789 à 1795, 9 vol. in-8; des Epicteteae philosophiae monumenta, 1799, 5 v. in-8; d'Athénée, 1801-1807, 14 vol. in-9.; de Cebès, Strasbourg, 1806; des Lettres de Sénèque, 1808-1809, 2 vol. in-8; d'Hérodote, 1816-24, 8 v. in-8, y compris un excellent Lexicon herodoteum.

Son fils, Jean Geoffroy Schweighaeuser, 1776-1844, lui succéda dans la chaire de Strasbourg, rédigea le texte du Musée-Napoléon de Visconti et coopéra aux Antiquités d'Alsace de Golbéry.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.