.
-

Schwarzschild

Schwarzschild (Karl), astronome né en 1873 à Francfort, mort en 1916. Ses premiers travaux, consacrés aux étoiles doubles ont été publié alors qu'il n'avait que 16 ans. Etudiant à l'université de Strasbourg en 1891, puis deux ans plus tard à celle de Munich, il se forme à l'astronomie d'observation, et à la fabrication d'instruments : il conçoit notamment un interféromètre destiné à l'étude des systèmes binaires. Professeur d'astronomie à l'université de Göttingen, en même temps qu'astronome à l'observatoire Kuffner à Ottakring, puis à celui de Potsdam, dont il deviendra directeur dès 1909, il va travailler à la photométrie photographique, ou encore à évaluer la taille des poussières émises par les comètes, à partir de l'hypothèse (justifiée), qu'elle subillent les effets de la pression de radiation. Mais on connaît Schwarzschild aujourd'hui surtout pour sa contribution à l'étude de la géométrie de l'espace-temps courbe dans le cadre de la relativité générale tout juste publiée par Einstein. Il définit notamment ce qu'est l'horizon d'un trou noir, et ce que l'on appellera plus tard "le rayon de Schwarzschild". Envoyé sur le front de Russie pendant la Première Guerre mondiale, il y tombera malade et décèdera en 1916.
Schwarzschild (Martin), astronome, fils du précédent, né en 1912, mort en 1997. Après avoir quitté l'Allemagne en 1936, il enseigne quelque temps à Oslo, à Harvard, et à l'université de Columbia, puis s'installe, sur l'invitation de Lyman Spitzer, à l'université de Princeton à partir de 1947. Il a travaillé notamment sur la structure et l'évolution des étoiles, ainsi que sur les variables pulsantes. Il a aussi été l'un des pionniers dans l'utilisation des ordinateurs pour calculer les modèles stellaires.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.