.
-

Saurin

Joseph Saurin est un mathématicien né en 1659 à Courthéson (principauté d'Orange), mort en 1737, était frère du théologien protestant Elie Saurin. D'abord ministre protestant en Suisse, il quitta ce pays par suite de querelles religieuses ou plutôt afin d'éviter une condamnation pour vol, rentra en France, fut converti par Bossuet (1690), et reçut de Louis XIV une pension de 1500 livres. Cultivant avec succès les mathématiques, il s'ouvrit les portes de l'Académie des sciences (1707) : il rédigea pour le recueil de cette compagnie de savants mémoires sur les courbes et la pesanteur. En outre, il concourut de 1702 à 1703 à la rédaction du Journal des Savants. Accusé par J.-B. Rousseau, dont il était l'ennemi, d'être l'auteur des fameux couplets qui firent son malheur, il fut pour ce fait retenu six mois en prison; mais il se justifia facilement. Pour se venger, il prit une grande part à l'intrigue qui perdit J. B. Rousseau.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.