.
-

Les satellites d'Uranus


Aperçu
On connaît aujourd'hui 27 de satellites autour d'Uranus. On en fait parfois les débris agglomérés d'un corps de la masse de la Terre, entré en collision avec leur planète. Comme c'est souvent le cas avec le petits satellites des planètes géantes, la plupart des satellites d'Uranus pourraient être aussi être simplement des corps étrangers capturés par l'attraction gravitationnelle de la planète. En particulier, Caliban et Sycorax s'apparentent visiblement aux noyaux cométaires qui circulent sur des orbites proches de celles des planètes géantes.

On donne habituellement aux satellites d'Uranus les noms de personnages des pièces de Shakespeare.  Les cinq plus gros sont des planètes naines : Obéron, Titania, Ariel, Umbriel  et Miranda, . Ils dépassent les mille kilomètres de diamètre. William Hershell est le découvreur des deux premiers, en 1787. On doit à Lassell  la découvette, en 1851, des deux suivants, et à G. Kuiper celle du dernier, en 1948.

Les autres, très sombres, ont en moyenne une soixantaine de kilomètres de diamètre. Ils appartiennent à la famille des petits corps et ont été découvert, soit par la sonde Voyager 2, soit, plus récemment, grâce aux télescopes géants du Chili (Cerro Tololo), d'Hawaii (Mauna Kea) de Californie (Mont palomar), soit encore grâce au télescope spatial Hubble. 

Les onze découverts par Voyager en 1986 sont : Cordélia, Ophélie, Bianca, Cressida, Desdémone, Juliette, Portia, Rosalinde, Bélinda (dont le nom est cette fois tiré d'une oeuvre de Pope, The Rape of the Lock), Puck et Perdita. Caliban et Sycorax ont été découverts en 1997 au mont Palomar. Prospero, Setebos et Stephano, connus depuis 1999 ont été repérés avec les instruments du Mauna Kea, qui ont aussi révélé Margaret en 2001. Trinculo, Francisco, Ferdinand ont été découverts à l'observatoire du Cerro Tololo en 2001. Enfin, le télescope spatial Hubble a permis de repérer Mab et Cupidon en 2003.
-

Nom
Demi-grand axe
Rayon
Cordélia
49 700
25
Ophélie
53 800
25
Bianca
59 200
25
Cressida
61 800
30
Desdémone
62 700
30
Juliette
64 400
40
Portia
66 100
40
Rosalinde
69 900
30
Cupidon
74 800
5
Bélinda
75 300
25
Perdita
76 400
10
Puck
86 000
85
Mab
97 700
40
Miranda
129 800
240 x 234 x 233
Ariel
191 200
581 x 578 x 578
Umbriel
266 000
586
Titania
435 800
790
Obéron
582 600
762
Francisco
4 276 000
11
Caliban
7 170 000
50
Stephano
7 950 000
10
Trinculo
8 571 000
9
Sycorax
12 210 000
100
Margaret
14 345 000
10
Prospero
16 570 000
15
Setebos
17 680 000
15
Ferdinand
20 900 000
10
Les satellites connus d'Uranus.
Le demi-grand axe et le rayon moyen sont donnés en kilomètres.

L'exploration spatiale d'Uranus menée par les sondes Voyager, outre la découverte de nouveaux satellites à laquelle eelle a conduit, a aussi permis de comprendre que chacune des lunes d'Uranus raconte une histoire géologique différente. La plus étrange devant probablement être celle de Miranda, avec ces falaises de vingt kilomètres de hauteur. Enfin, l'aspect des anneaux découverts depuis la Terre (et peut-être, si l'on en croit un examen tardif des clichés de 1970, décelés par le Stratoscope) a été dévoilé par les photographies avec un luxe de détails, et deux autres anneaux ont été également détectés.
-


Uranus, ses anneaux et ses satellites
vus, le 28 juillet 1997 par le télescope spatial Hubble.
Crédit : E. Karkoschka (Univ. Arizona) / Nasa.

On notera qu'Uranus possède également, comme les autres planètes géantes, un système d'anneaux

.


[Constellations][Système solaire][Dictionnaire cosmographique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.