.
-

Sarrau

Sarrau (Jacques Rose Ferdinand Émile). - Ingénieur et physicien né à Perpignan le 24 juin 1837, mort en 1904. Sorti de l'École polytechnique en 1859 dans le service des poudres et salpêtres, promu ingénieur en 1863, ingénieur en chef en 1877, il a été nommé directeur de l'École d'application des poudres et salpêtres en 1878, lors de sa création, et il a conservé ces fonctions, ainsi que celles de directeur du Laboratoire central, jusqu'à son élévation au grade d'inspecteur général en 1897. Il est demeuré chargé du cours d'étude des effets de la poudre et des substances explosives et il est, en outre, à partir de 1883, professeur de mécanique à l'École polytechnique. En 1886, il a été élu membre de l'Académie des sciences de Paris (section de mécanique) en remplacement de Saint-Venant. 

Physicien et mathématicien de premier ordre, Emile Sarrau peut être rangé, avec Berthelot, Roux et Vieille, parmi les savants qui ont le plus contribué aux progrès réalisés pendant le dernier quart du XIXe siècle par la théorie des explosifs, leur fabrication et la balistique intérieure. Il a notamment établi, à la suite d'études tant théoriques qu'expérimentales, une série de formules très simples, qui permettent, le calibre de l'arme et le poids du projectile étant connus, de déterminer avec une exactitude remarquable les dispositions intérieures et la poudre à adopter pour obtenir une vitesse initiale et une pression maxima données. Il a aussi, parmi beaucoup d'autres inventions, imaginé, avec Vieille, un manomètre enregistreur, qui fournit, en même temps que la pression maxima correspondant à la fin de l'écrasement, la loi du développement de la pression en fonction du temps. A signaler encore sa distinction des modes de décomposition des explosifs en détonation ou «-explosion de premier ordre » et simple combustion ou « explosion de second ordre-», certains explosifs, comme la poudre noire, n'étant susceptibles de subir que cette dernière, d'autres, au contraire, comme la nitroglycérine, étant susceptibles de l'une ou de l'autre suivant le mode d'excitation.

Il s'est, d'autre part, livré, dans le domaine de la physique proprement dite, à d'intéressantes et fructueuses recherches sur la polarisation et la propagation de la lumière dans les cristaux, sur la thermodynamique des systèmes matériels, sur la compressibilité des gaz. Ces dernières, qui l'ont tout particulièrement retenu, l'ont conduit à déterminer par le calcul le point critique de l'oxygène, ainsi que l'équation caractéristique de l'acide carbonique. 

Son oeuvre écrite n'est pas moins importante que ses travaux de laboratoire. Elle comprend, outre un nombre considérable de mémoires originaux, d'articles, de rapports et du notes, épars dans les Comptes rendus de l'Académie des sciences, dans le Mémorial des poudres et salpêtres, dans le Mémorial de l'artillerie de la marine, dans la Revue d'artillerie, dans le Journal de mathématiques, dans les Nouvelles Annales de mathématiques, dans le Journal de physique, dans les Annales des mines, etc., les ouvrages suivants, publiés à part : Recherches théoriques sur les effets de la poudre et des substances explosives (Paris, 1874-75, 2 vol.); Nouvelles Recherches sur les effets de la poudre et des substances explosives (Paris, 1876); Formules pratiques des vitesses et des pressions dans les armes (Paris, 1877-78, 2 vol.); Recherches théoriques sur le chargement des bouches à feu (Paris, 1882); Cours de mécanique et machines (Paris, 1888-89); Notions sur la théorie de l'élasticité (Paris, 1889); Notions sur la théorie des quaternions (Paris, 1889); Cours d'artillerie, 2e part. Poudres de guerre et balistique intérieure (Fontainebleau, 1893, lithogr.); Introduction à la théorie des explosifs (Paris, 1893); Théorie des explosifs (Paris, 1895). Il a rédigé, pour la Grande Encyclopédie, l'art. Energie. Enfin, il a donné, avec Seligmann-Lui, Cornu et Potier, une traduction annotée du Traité d'électricité et de magnétisme de Maxwell (Paris, 1889, 2 vol.). (L. S.).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.