.
-

Saint-Just (A.-L.-Léon de), né dans le Nivernais en 1768, embrassa avec ardeur les idées de la Révolution. Dans son premier discours à la Convention, il affirma que tout Français avait sur Louis XVI le même droit que Brutus avait eu sur César. il dit, dans un autre discours devant la Convention :
« Ce qui constitue une république, c'est la destruction de tout ce qui lui est opposé. »
Lié avec Robespierre, Saint-Just contribua à la chute des Girondins et à l'établissement du régime de la Terreur, et fit les rapports à la suite desquels Danton, Hérault de Séchelles et Camille Desmoulins, furent conduits à l'échafaud. Il demeura le défenseur de Robespierre le 9 thermidor, et subit la mort avec lui.
-
Saint-Just.
Saint-Just (1767-1794).
Peinture de David.

Il a laissé un poème en vingt chants, Organt; un ouvrage intitulé Esprit de la révolution et de la constitution de France; des Rapports, etc.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.