.
-

Saint Antoine, instituteur de la vie monastique, né en 251, dans un village de la Haute-Égypte nommé Coma, d'une famille riche, vendit ses biens, se retira à 20 ans dans la solitude et s'y livra à la vie la plus austère et aux plus dures mortifications. Il s'était d'abord fixé au lieu appelé auj. Fayoum (entre Memphis et Arsinoé); il se transporta plus tard dans un endroit plus désert encore, au mont Colzin (près de l'ancienne Heroopolis). Une foule de disciples vint se ranger sous sa discipline, et il fonda plusieurs monastères pour les réunir. 

Deux fois il sortit de sa retraite pour aller à Alexandrie : la 1re, en 311, pour soutenir les Chrétiens persécutés par Maximin, et la 2e, en 355, pour défendre la foi contre les Ariens. Respecté des Païens mêmes, honoré des empereurs, il mourut en 356, à l'âge de 105 ans. On rapporte que dans sa solitude il fut pendant vingt ans poursuivi par le démon, qui chercha par tous les moyens à le séduire; mais il résista à toutes les tentations. La légende, on ne sait pour quel motif, lui donne un porc pour compagnon dans sa solitude. Il reste de lui sept Lettres, une Règle et des Sermons, qu'on trouve dans la Bibliothèque des Pères. S. Athanase a écrit sa Vie (traduite en français par l'abbé Maunoury, 1858). 

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.