.
-

Rufus d'Ephèse, médecin grec, né à Ephèse, dont la vie nous est inconnue; Galien parle de lui comme d'un auteur récent, ce qui permet de supposer qu'il vécut au début du IIe siècle de notre ère, sous Trajan, et probable ment à Rome. Il a beaucoup écrit, mais la plupart de ses ouvrages ont péri, et le peu qui en resté est mutilé et altéré. Nous possédons de lui trois, opuscules, un petit manuel d'anatomie fondé sur la dissection du singe, un traité des maladies des reins et de la vessie et une notice sur les, remèdes purgatifs. On lui attribue encore un opuscule sur la goutte,  retrouvé en traduction latine et publié par Littré dans la  Revue philologique, et un ouvrage, sur le pouls, en grec, publié par Daremberg (Paris, 1846 in-8). On a une édition  grecque de ses oeuvres par Goupyl Paris, 1554); une édition latine de Crasso (Venise, 1532), une autre d'Estienne (Paris, 1567), une gréco latine de Rinch (Londres, 1726) et une autre de Mathaei (Moscou, 1806); enfin une édition gréco-française de Ruelle (Paris, 1880). Rufus distinguait les nerfs sensitifs et les nerfs moteurs; il a, le premier, décrit le chiasma des nerfs optiques. (Dr L. Hn).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.