.
-

Rüdiger

Andreas Rüdiger est un philosophe allemand, né en 1671, mort en 1731. Il étudia la philosophie et la théologie à Halle, sous Christian Thomasius, puis la jurisprudence et la médecine à Leipzig, où il mourut, après y avoir été médecin et professeur de philosophie. Il combattit, au nom du libre arbitre, la théorie leibnizienne de l'harmonie préétablie, soutint celle de l'influx physique, admit l'étendue de l'âme et l'origine sensible de nos idées. 

Son disciple, A.-F. Hoffmann, fut le maître de Crusius, le plus redoutable adversaire du wolfianisine; Ses principaux ouvrages sont : Disp. de eo quod omnes ideae  oriantur a sensione (Leipzig, 1704); De sensu veri et falsi (Halle, 1709; Leipzig, 1722) ; Philosophia synthetica (Halle, 1707), Physica divine, recta via ad utramque hominis felicitatem tendens (Francfort-sur-le-Main, 1796); Philos. pragmatica (Leipzig , 1723); Wolffens Meinung von den Wesen dei, Seele und Rüdingers Gegenerrinnerung (Leipzig, 1727). (F. P.).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.