.
-

Rubruquis (Guillaume (Wilhelm von) de Ruysbroeck ou Rübrück ou Rubrouck ou Rubruck, dit), voyageur né dans le Brabant vers 1220, mort vers 1290. Il entra dans l'ordre des frères mineurs, et se trouvait en 1252 à Saint-Jean d'Acre (Les Croisades), lorsque le roi de France Louis IX lui confia la mission de s'assurer si le bruit de la conversion du grand khan, Ilchi-Khataï, au christianisme, était fondé. La nouvelle était fausse, et la mission n'obtint aucun des résultat politique ou religieux qu'il escomptait, mais Rubruquis rapporta de ce voyage, qui dura plus de deux ans, une série de renseignements qui contribuèrent à éclairer ses contemporains sur l'histoire, les moeurs et le pays des Mongols

Après s'être rendu à Karakoroum, capitale du grand khan, par la Crimée et le Turkestan, il revint par le Caucase, la Syrie et l'Arménie. Il aurait, semble-t-il, établi d'une manière irréfutable le bien fondé de l'assertion d'Hérodote, que la mer Caspienne était un véritable lac, tandis que les Européens la croyaient généralement en communication avec l'Océan glacial. Il rédigea pour Louis IX une relation latine de son voyage, dont il existe un exemplaire manuscrit à Leyde : De moribus Tartarorum. Itinerarium Orientis


En bibliothèque - Une bonne édition de l'ouvrage de Rubruquis est celle de Francisque Michel et Thomas Wright, publiée dans le t. IV du Recueil de voyages et Mémoires de la Société de géographie (Paris, 1839).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.