.
-

Roubaud (P.-J.-André), né à Avignon en 1750, embrassa l'état ecclésiastique, devint à Paris un des chefs de la secte politique des économistes, et fut exilé en 1775 parce qu'il avait censuré le gouvernement. Autorisé à rentrer en France l'année suivante par Necker, il reçut une pension. Il mourut en 1792. Ses principaux ouvrages sont : Nouveaux Synonymes français, 4 vol. travail qui n'est pas inférieur à celui de l'abbé Girard, et Histoire de l'Asie, de l'Afrique et de l'Amérique, 15 vol. in-12, ou 5 vol. in-4°.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.