.
-

Rodbertus (Johannes Karl), homme politique et économiste né à Greifswald (Poméranie) le 12 août 1805, mort à Jagetzow (Poméranie) le 6 décembre 1875. Il étudia le droit à Gœttingen et à Berlin, entra en 1827 dans la magistrature prussienne, puis se fit agriculteur (1836) et, en mai 1848, fut envoyé à l'Assemblée nationale par le cercle d'Usedom-Wollin. Ministre des cultes durant quatorze jours dans le cabinet Hansemann (juin), il joua un rôle important dans la seconde Chambre de 1849 comme chef du centre gauche, mais il ne voulut pas se soumettre à la nouvelle loi électorale, et il déclina désormais toute candidature, en même temps qu'il prêchait l'abstention aux démocrates prussiens. Il est le fondateur du socialisme scientifique conservateur. Au point de vue agraire, il s'est fait le défenseur d'une théorie dite de la rente, qui revendique une partie de celle-ci pour le travail.


En bibliothèque - Rodbertus a publié de nombreux ouvrages. Citons : Zur Kenntnisse unsrer staatstwirtschaftlichen Zustände (Neubrandenburg, 1842) ; Soziale Briefe (Berlin, 1850) ; Zur Erklärung und Abhilfe der heutigen Kreditnoi des Grundbesitzes (Berlin, 1868; 2e éd,,1893); Der Normalarbeitstag (Berlin, 1871); Zur Beleuchtung der sozialen Frage (Berlin, 1875 ; 2e éd., 1890), etc. Il a écrit, en outre, d'intéressants articles dans le Jahrbuch für Nationalaekonomie d'Hildebrand. R. Meyer a édité, après sa mort, ses Briefe und sozialpolitische Aufsätze (Berlin, 1882, 2 vol.). D'autre part, Wirth a réuni en un volume ses Kleinen Schriften (Berlin, 1890).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.