.
-

Robin

Robin (Jean), botaniste né à Paris en 1550, mort à Paris le 25 avril 1629 (La botanique à la Renaissance) . Reçu apothicaire, il créa près du Louvre un jardin que fréquentèrent les dames de la cour, et il fut nommé, vers 1586, arboriste et simpliciste du roi Henri III. Henri IV et Louis XIII lui continuèrent leur faveur. En 1597, il fut chargé par le doyen de la Faculté de médecine d'organiser un jardin botanique; il y planta la ketmie et un arbre qui a depuis reçu le nom de Robinia. (Dr L.. Hn).

En bibliothèque - On a de Jean Robin : Calalogus stirpium... quae Lutetiae colunlur (Paris, 1601, in-12, et autres édit.); le Jardin du roy Henry IV (Paris, 1608, in-fol., avec P. Vollet); le Jardin de Louis XIII (Paris, 1623, 1638, in-fol.); Histoire des plantes aromatiques (Paris, 1619, in-46).
Robin (Charles Philippe), anatomiste et homme politique français, né à Jasseron (Ain) le 4 juin 1821, mort à Jasseron le 5 octobre 1885. Nommé professeur agrégé à la faculté de Paris en 1847, puis en 1862 professeur d'histologie, membre de l'Académie de médecine en 1858, de l'Académie des sciences en 1866, il a fait beaucoup pour les progrès de l'histologie normale et pathologique et a émis des idées très originales sur la genèse des éléments anatomiques. 

Pendant la guerre de 1870-71, il dirigea en province les services médicaux de l'armée, fonda, en 1871, avec Littré, la Société de sociologie et fut élu sénateur en 1876; il a constamment voté avec les républicains.  (Dr L.. Hn).


En bibliothèque - Ouvrages principaux de Charles Robin : Du microscope et des in jections  dans leur application à l'anatomie et à la pathologie (Paris, 1849, in-8, fig. et 4 pl.); Tableaux d'anatomie... (Paris, 1851, in-4); Traité de chimie anatomique et physiologique... (Paris, 1852, 3 vol. in-4, avec atlas de 45 pl.. avec Verdeil); Hist. nat. des végétaux parasites (Paris, 1833, in-8, avec atlas de 15 pl.); Leçons sur les substances amorphes et les blastèmes (Paris, 1866, in-18); Leçons sur les substances organisées et leurs altérations (Paris, 1866, in-18); Leçons sur les humeurs... (Paris, 1867, in-8) ; Leçons soir les vaisseaux capillaires et l'inflammation (Paris, 1867, in-18); Anatomie microscopique (Paris, 1868, in-8); Traité du microscope (Paris, 1871, in-8); Anatomie et physiologie cellulaires (Paris, 1873, in-8); Dictionnaire de médecine (Paris, 1855, gr. in-8, et autres éd., avec Littré); Nouveau Dict. abrégé de médecine (Paris; 1886. gr. in-8). 
Albert Edouard Charles' Robin est un médecin  né à Dijon le 19 septembre 1847 et mort le 24 septembre 1928 dans la même ville. Il a fait ses études médicales à Paris. Interne des hôpitaux en 1872, chef des travaux chimiques à l'hôpital de la Charité, de 1877 à 1884, docteur en médecine en 1877, médecin des hôpitaux en 1881, agrégé de la Faculté en 1883, titulaire, entre 1906 et 1920, de  la chaire de thérapeutique médicale à la Faculté de médecine de Paris, il s'est occupé surtout des rapports de la chimie appliquée à la pathologie.

Parmi ses nombreux travaux, nous citerons : Essai d'urologie clinique. La Fièvre typhoïde (1877); plusieurs mémoires sur la glycosurie, les maladies des reins, publiés dans la Gazette médicale et les Comptes rendus de la Société de biologie; Leçons de clinique et de thérapeutique médicale (1887); un Traité de thérapeutique médicale (1895-1896) publié avec la collaboration de médecins des hôpitaux. 

Robin a fait partie de l'Académie de médecine à partir de 1887. (A. Dureau).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2014. - Reproduction interdite.