.
-

Rigord, chroniqueur né dans le Bas-Languedoc, sans doute aux environs d'Alès et très probablement entre 1145 et 1150, mort après 1206. Il avait exercé d'abord la profession de médecin, puis il entra dans les ordres et fut successivement moine à Saint-Denis et à Argenteuil. Il est surtout l'auteur des Gesta Philippi Augusti, chronique précieuse qu'il commença vers 1186 et présenta au roi, dix ans après, sur les instances de l'abbé de Saint-Denis. Cette histoire de Philippe-Auguste, remaniée et augmentée plusieurs fois, comprend la période qui va de 1179 à 1206, selon les uns, à 1208 selon les autres; elle n'a pas été écrite à l'aide seulement de diverses chroniques, mais après consultation de documents d'archives et de lettres de son temps et avec les notes et souvenirs de l'auteur. 

On a aussi découvert la première partie de la Courte Chronique des rois de France, manuel qu'il rédigea sur la prière des moines de Saint-Denis un peu avant mai 1196. Il a peut-être composé encore une grande chronique, aujourd'hui perdue, qui se serait étendue des origines de la monarchie française au règne de Philippe-Auguste. Il paraît avoir été familiarisé avec les livres saints. On distingue particulièrement chez lui son attachement aux prérogatives du clergé et, dans la seconde partie de ses Gesta, une sévérité parfois assez grande à l'égard de son héros, auquel il a le premier donné le surnom d'Auguste. Sa latinité n'est dépourvue ni d'élégance ni de correction. Les manuscrits des Gesta étaient rares dès l'époque de Guillaume le Breton, son continuateur, avec lequel il a été parfois confondu, et son abréviateur. (M. Barroux).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.