.
-

Ramiro II

Ramiro ou Ramire II est un roi de Léon, né avant 923, et mort à Léon en 950. Il était fils du roi Ordoño II et de la reine Elvira ou Nuña. Pendant quelques années, il vécut au Bierzo (Léon) probablement en qualité de seigneur d'un territoire détaché de la couronne, qui appartenait à Alphonse IV. On ne sait pas bien si celui-ci abdiqua en faveur de Ramiro ou bien s'il y eut une guerre entre les deux frères pour la possession du trône. En 980 ou 931, Ramiro était reconnu comme souverain de Léon, de la Galice, des Asturies et de la Castille

Il guerroya tout de suite contre les Maures, arrivant jusqu'à Magerit (Madrid) et Talavera (932) et gagna probablement à Osma une victoire (933) contre les troupes du calife Aderrahman. Mais il ne put empêcher que les troupes maures parcourussent la terre castillane jusqu'à Burgos. 

Du côté de la Lusitanie, Ramiro, aidé par le gouverneur maure de Santarem, pénétra jusqu'à Mérida et Badajoz. Le calife envoya une armée qui assiégea la ville de Zamora, dont elle s'empara (939), en même temps qu'à Simancas se livrait une bataille, probablement favorable aux troupes chrétiennes. Zamora fut recouvrée peu après. Ramiro obtient l'alliance de la reine Teuda de Navarre. 

En 941, une nouvelle campagne des Maures eut pour résultat, à ce que l'on voit dans les historiens musulmans, une défaite de Ramiro à San Esteban de Gormaz. Une trêve fut concertée entre le roi chrétien et le calife (944). Cinq années plus tard la guerre éclata de nouveau, et Ramiro fut vainqueur à Talavera (950).

Ce roi dut lutter aussi contre les tendances séparatistes des comtes de Castille, qui déjà, au temps de son père Ordoño II, avaient montré un esprit très indépendant. Le comte Fernand Gonzalez, contemporain de Ramiro, se révolta contre lui. Vaincu, il fut enfermé dans une prison; mais la guerre ne prit pas fin pour cela, les différends entre Castillans et Léonais ne s'effacèrent pas, et peu de temps après la Castille formait un Etat souverain.

Ramiro ne fut pas seulement un roi guerrier. Il se préoccupa aussi de la repopulation des terres du Sud gagnées sur les Maures. Plusieurs villes et forteresses furent repeuplées et réédifiées en son temps. Il laissa deux fils, Ordoño et Sancho, et une fille Elvira. On croit qu'il fut marié deux fois. Sancho serait né du second mariage avec une soeur du roi de Navarre. (R. A.).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra,  2014. - Reproduction interdite.