.
-

Ramiro Ier

Ramiro ou Ramire Ier est un roi des Asturies, né probablement avant 791, mort à Oviedo en 850. Il était fils du roi Veremundo ou Bermudo et de la reine Ozenda. Elu à la mort d'Alphonse II, probablement avec les solennités indiqués dans le Fuero Juzgo, c.-à-d. par une assemblée de nobles et d'évêques, il dut d'abord combattre contre le comte Nepociano, qui, de son côté, s'était fait proclamer aussi par quelques partisans. Les deux armées se rencontrèrent à Cornellana, près du pont sur le Narcea, et Nepociano fut vaincu, puis capturé par le comte Scipion et sonna et enfermé dans un monastère, les yeux crevés. 

Quelques années plus tard, Ramiro lutta contre de nouveaux usurpateurs (ou simplement des révoltés qui cherchaient une indépendance féodale absolue), les comtes du palais Aldroito et Piniolo, qui furent vaincus comme Nepociano. Le second fut mis à mort. A cause de ces châtiments et de ceux que Ramiro appliquait aux nombreux bandits qui troublaient le pays, il fut appelé par les chroniqueurs le roi de la justice. 

Ramiro guerroya aussi contre les Maures, mais on ignore les détails de ses campagnes. Les historiens contemporains disent seulement que le roi obtint par deux fois la victoire. La bataille de Clavijo est, du reste une légende, de même, évidemment, que la prétendue apparition de l'apôtre saint Jacques. 

Dans l'histoire militaire du règne de Ramiro figure aussi la première invasion des Vikings qui, en 844, abordèrent les côtes des Asturies commandés par le chef Wittinger. Repoussés de Gijon, ils débarquèrent près de Brigantium (La Corogne), mais les troupes des comtes de la Galice, envoyés par Ramiro, refoulèrent les envahisseurs. (R. A.).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra,  2014. - Reproduction interdite.