.
-

Quevedo y Villegas (Francisco), auteur satirique né à Madrid en 1580, mort en 1645, possédait 6 langues étrangères et avait cultivé les sciences aussi bien que les lettres. Forcé de quitter l'Espagne par suite d'un duel avec un grand seigneur il suivit à Naples le duc d'Ossuna, nommé vice-roi; il fut impliqué en 1618 dans la conspiration des Espagnols contre Venise et faillit périr avec ses complices, rentra en Espagne avec Ossuna, partagea sa disgrâce et resta trois ans en prison (1620-22); fut rappelé à la cour en 1622 avec le titre de secrétaire du roi, épousa vers 1634 une dame de haute naissance, n'en fut pas moins jeté de nouveau dans une dure prison, en 1641, comme auteur d'un libelle contre Olivarès, et y resta près de deux ans. 

Mordant, original, Francisco Quevedo se place près de Cervantès; on lui reproche l'abus des sentences, le goût des antithèses et une grande inégalité de style. Il a beaucoup écrit; ses principaux ouvrages sont : los Sueños (les Visions), 1627, satire piquante, où il passe en revue tous les abus et les vices de toutes les classes : Histoire et Vie de Tacanno Pablos de Buscon, où sont retracées les moeurs nationales. Ses Oeuvres complètes ont été publiées à Madrid en 1650, 1791-94, et 1856-60, etc.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.