.
-

Puissant (Louis), né en 1769 en Champagne, dans une famille de cultivateurs, m. en 1843, fut placé fort jeune chez un arpenteur, sentit le besoin d'étudier la géométrie pour comprendre son art, et fit dans cette étude de rapides progrès; fut nommé ingénieur-géographe à l'armée des Pyrénées-Orientales, quitta le service avec le grade de lieutenant-colonel d'état-major, professa les mathématiques à l'École centrale de Lot-et-Garonne, à l'École militaire de Fontainebleau, à l'École de l'état-major, et fut admis en 1828 à l'Académie des sciences. Il prouva en 1836 qu'il y avait eu erreur dans la mesure de la partie du méridien qui s'étend de Montjouy à Formentera, et qu'il fallait ajouter 68 toises à la mesure, et par suite changer la longueur attribuée au méridien. Outre un Cours de Mathématiques, on a de lui des Traités de Géodésie, 1805, de Topographie, 1807, de Trigonométrie, 1809; et la Description géométrique de la France.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.