.
-

Psellus ou Psellos (Michel), écrivain byzantin, de famille patricienne, né au commencement du XIe s. (1020?), m. vers 1079, fut nommé sénateur par l'emp. Michel Stratiotique, conserva son crédit sous Isaac Comnène et Constantin Ducas, fit l'éducation de Michel Parapinace, fils de ce dernier, sous lequel il devint principal ministre, mais fut disgracié par Nicéphore Botoniate et finit par être relégué dans un couvent où il mourut. Philosophe, théologien, mathématicien, médecin il a écrit sur les sujets les plus divers. On a de lui, entre autres écrits : Paraphrase sur le traité de l'Interprétation d'Aristote, Venise, 1503 (à la suite du commentaire d'Ammonius sur le même sujet); Comment. sur l'Acoustique d'Aristote, dont une trad. latine par Comozzi a été publiée à Venise en 1554, mais dont le texte grec est inédit; Des propriétés des minéraux, Toulouse, 1615, grec-latin; des Quatre sciences mathématiques (arithmétique, musique, géométrie, astronomie), avec une version latine par G. Xylander, Bâle, 1556; une chronographie (qui va de 975 à 1059); un traité De d'action des démons, Paris, 1615, publié de nouveau en 1838 par Boissonnade avec des poésies de l'auteur.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.