.
-

Prodicus

Prodicus. - Sophiste grec cité parmi les disciples de Protagoras et de Gorgias; mais tout ce qu'il y a de vrai dans cette indication, c'est que, à en juger par l'époque où il vécut - on peut placer sa naissance entre 460 et 465 av. J.-C. -, il aurait pu être leur disciple. Citoyen de la ville de Julis, dans la petite île Céos célèbre par la pureté de mœurs de ses habitants, concitoyen des poètes Simonide et Bacchylide, il paraît avoir enseigné la vertu dans sa ville.

Lui aussi ne put trouver d'emploi à son talent que dans  Athènes, qui était la métropole de Céos. Il s'y rendit souvent, dit-on, pour régler des affaires publiques. Il n'est pas certain que Prodicus ait égalemeti visité d'autres villes, mais cela est vraisemblable. Ainsi que tous les Sophistes, il réclamait un salaire pour ses leçons. 

Comme  preuve de l'estime dont il jouit, nous avons, non seulement les témoignages des anciens, mais encore les noms illustres de quelques-uns de ses élèves et de ses amis. On sait que Socrate lui-même a mis à profit et recommandé ses leçons; toutefois ni lui ni Platon ne paraissent avoir eu avec Prodicus d'autres rapports qu'avec Protagoras et Gorgias.

Nous ne possédons aucun autre détail sur la vie de Prodicus. Les témoignages qui nous le représentent comme un homme dissolu et avide d'argent sont tardifs et suspects. Sur ses écrits, sons ne possédons que des renseignements incomplets et quelques imitations.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.