.
-

Pozzi

Pozzi (Etienne). - Peintre né à Rome en 1708, mort en 1768. Elève de C. Maratta et de Masucci, il acquit une brillante réputation de peintre, et il faut reconnaître qu'il se distingua par d'heureuses qualités de dessinateur et de coloriste. C'est à Rome, au Vatican, au palais Colonna, et dans plusieurs églises que l'on peut prendre une idée de sa manière correcte, et énergique. Son meilleur tableau, la Mort de saint Joseph, se trouve à l'église du Très-Saint-Nom de Marie. (G. C.).
Pozzi (Jean Samuel). - Chirurgien né à Bergerac le 3 octobre 1846. Docteur en médecine de Paris en 1873, agrégé de la Faculté en 1875, chirurgien des hôpitaux en 1871. Il s'est appliqué de bonne heure à la gynécologie, et il est l'auteur de travaux spéciaux qui lui ont acquis une notoriété méritée. Son Traité de gynécologie clinique et opératoire (3e éd., 1897) a été traduit dans la plupart des langues de l'Europe. Nommé en 1883 chirurgien de l'hôpital Broca (autrefois Lourcine), il a été chargé du service gynécologique de cet hôpital, et, grâce à son initiative et à sa ténacité, ce service a été installé conformément aux progrès les plus récents de la construction et de l'hygiène hospitalières; il y a dirigé un enseignement très suivi par les élèves et les médecins étrangers de passage à Paris.

Jean Pozzi, qui était l'un  des élèves les plus distingués de Broca, a publié un certain nombre de mémoires sur des sujets d'anatomie se rattachant à l'anthropologie, et il a présidé la Société de ce nom en 1888. On lui doit la fondation du Congrès français de chirurgie, et il a dirigé une importante Revue de gynécologie et de chirurgie abdominale. Il a été nommé membre de l'Académie de médecine en 1896 et élu au Sénat par le département  la Dordogne (1898) comme républicain progressiste. (Dr A. Dureau).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.