.
-

Potanine (Grigori), explorateur né à Zamyssevskaya (Sibérie méridionale) le 3 octobre 1835, où son père était officier de Cosaques, mort en 1920. Il fit son éducation d'abord dans le corps des cadets d'Omsk, ensuite, avec de longues interruptions, à l'Université de Saint-Pétersbourg. A la fermeture de l'Université, en 1861, Potanine se rendit de nouveau en Sibérie où il fut employé par la commission de délimitation de frontières avec la Chine.

Mêlé au mouvement révolutionnaire de 1868, il fut condamné à deux années de forteresse et privé de tous ses droits. Il obtint sa grâce en 1872, sur la recommandation de la Société impériale russe de géographie qui lui confia une mission d'exploration en Mongolie (1876). Une nouvelle expédition, ayant encore pour objet l'étude de la Mongolie et du Tibet, fut confiée à Potanine en 1884. Sa dernière grande expédition ont lieu en 1892. Il se proposait de parcourir toute la Chine et le Nord du Tibet. Ayant perdu en route sa femme Alexandra, qui le suivait dans toutes ses missions, décédée le 19 septembre 1893 à Tchou-tzin-Fou (Tibet), Potanine revint en Europe, renonçant à continuer son voyage. 

Les explorations accomplies par Grigori Potanine prennent place parmi les plus importantes faites durant le XIXe siècle sur le continent asiatique. Elles ont été consignées dans différentes publications : Nord-Ouest de la Mongolie (Saint-Pétersbourg, 1881-1883); Expédition Potanine. Contours des pays tangoutes et thibélains (Saint-Pétersbourg, 1891-93); Souvenirs de voyages dans la Sibérie orientale, dans la Mongolie, par Mme A. Potanine (Moscou, 1895). Articles et rapports publiés dans les bulletins de la Société impériale russe de géographie. (P. Lemosof).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.