oruss

.
-

Pologne
Rzeczpospolita Polska (Polska)

52 00 N, 20 00 E
La Pologne est un Etat de l'Europe de l'Est, baigné par la Mer Baltique. Sa Superficie est de 312,679 km² et sa population de 38,5 millions d'habitants (2009). Le pays est une république, membre de l'Union européenne depuis 2004. Il est divisé administrativement en 16 provinces (wojewodztwa, singulier : wojewodztwo). capitale : Warzawa (Varsovie). Autres grandes villes : Crakow (Cracovie), Poznan, Wroclaw (Breslau), Gdansk (Danzig), Lublin, Lodz, Szczecin (Stettin).

Les 16 provinces de la Pologne

Dolnoslaskie (Basse Silésie)
Kujawsko-Pomorskie (Cujavie-Poméranie)
Lodzkie
Lubelskie (Lublin)
Lubuskie (Lubusz)
Malopolskie (Petite Pologne)
Mazowieckie (Mazovie)
Opolskie
Podkarpackie (Subcarpathie)
Podlaskie
Pomorskie (Poméranie)
Slaskie (Silésie)
Swietokrzyskie
Warminsko-Mazurskie (Warmie-Mazurie)
Wielkopolskie (Grande Pologne)
Zachodniopomorskie (Poméranie Occidentale)

Carte de la Pologne.
Carte de la Pologne. Source : The World Factbook.
(Cliquer sur l'image pour afficher une carte plus détaillée).

Presque toute la Pologne est une plaine, allant en pente douces vers la Baltique; la région méridionale seule est  accidentée, traversée qu'elle est par des ramifications des Carpathes : la chaîne des Beskides, où se trouve le massif de la Haute Tatra (point culminant,  le mont Rysy, haut de 2499 m) marque la frontière avec la Slovaquie; la chaîne des Sudètes marque celle avec la République Tchèque. Au Nord des Beskides, entre Cracovie et Lodz se trouve le plateau de la Petite Pologne, à peine surmonté de quelques hauteurs, dont le Mont de Sainte-Croix (ou mont de Lysica, 611 m), à l'Est de Kielce; plus à l'Est se trouvent les ondulations du plateau de Lublin, qui se prolonge vers l'Ukraine. A joutons quelques collines en Mazurie et à l'Ouest de Gdansk (33 m) et on aura tout dit du relief. 

La Vistule naît au Sud de la Pologne un peu au Sud-Ouest de Cracovie, et la parcourt en décrivant un demi-cercle; elle reçoit à droite le Wieprz et le Bug qui coule le long de le frontière orientale et la Pilica à gauche. L'Oder (Odra) traverse le Sud-Ouest de la Pologne parallèlement à la frontière tchèque, puis, s'orientant vers le Nord, marque la frontière avec l'Allemagne, après avoir reçu à sa gauche, la Neisse, également frontalière avec ce dernier pays. La grande plaine polonaise favorise l'existence des lacs. Il y en a beaucoup au Nord, en Poméranie et surtout en Mazurie.
-

Gdansk : le port intérieur.
Une vue du port intérieur de Gdansk, avec ses vieilles maisons. Source : The World Factbook.

Le climat est rigoureux. Le sol est presque partout un compost sablonneux et fertile. Les riches pâturages et les forêts abondent, même si celles-ci ont considérablement reculé, en comparaison avec celles qui subsistent encore dans la Biélorussie (Belarus) voisine, par exemple. Ainsi, on ne retrouve plus en Pologne ces forêts impénétrables que la langue polonaise désigne sous le nom de puszcza ou désert, tant elles étaient inhospitalières avec leurs troncs écroulés et leur sol spongieux. Les humains les ont essartées en partie et se sont établis dans leurs clairières; ils ont pratiqué l'écobuage à grande échelle et sur des emplacements dont les noms slaves rappellent l'origine (Lipa : du tilleul, Dombrowa : du chêne, Sosnowice : du pin, Grabica : du charme; Osiny : du tremble, Brzeziny : du bouleau, Topolica : du peuplier, Orzechow du noisetier) ils ont ensemencé ses champs de céréales. Dans ces zones forestières, il y avait autrefois des aurochs ou bisons dont les derniers spécimens ont disparu de la forêt de Bielovège au cours de la Première Guerre mondiale (des bisons survécurent cependant en captivité et furent réintroduits par la suite). Il reste des ours bruns, des loups, des lynx, des renards, des écureuils, des putois, des fouines, des blaireaux, etc; dans le monde des oiseaux, on peut citer le coq de bruyère, la gélinotte, la perdrix, etc.

Les principaux produits végétaux sont : le blé, le seigle, l'orge, l'avoine et le lin; les minéraux : l'argent, le fer, le cuivre, le plomb et le zinc. L'abondance de houille, en particulier autour de Katowice et Bytom, a favorisé l'industrialisation du pays dès les dernières décennies du XIXe siècle.

La Pologne a poursuivi une politique de libéralisation économique depuis 1990 et, aujourd'hui, se distingue comme un exemple de réussite parmi les économies des anciens pays du bloc soviétique. En 2008, le PIB a augmenté de 5,3%, selon les estimations. Le PIB par habitant est encore bien inférieur à la moyenne de ceux de l'Union Européenne (UE), mais est similaire à celui des trois États baltes. Depuis 2004, l'adhésion à l'UE et l'accès aux fonds structurels de l'UE ont donné une impulsion majeure à l'économie. Le taux de chômage a baissé rapidement, bien qu'il ait été encore à 9,7% en 2008. En 2008, l'inflation a atteint 4,3%, c'est-à-dire au-dessus des objectifs fixés par la la Banque nationale de Pologne, mais elle a diminué à cause de ralentissement économique mondial. 

On estime que les performances économiques de la Pologne pourrait s'améliorer si le pays consent à améliorer son code du travail, resté rigide, à combattre la bureaucratie et la persistance d'une corruption  corruption rampante. Beaucoup d'efforts restent également à faire pour améliorer le financement des soins de santé, de l'éducation et du système de retraite. Ce qui représente un défi pour le gouvernement polonais qui doit contenir son déficit budgétaire dans la perspective d'une éventuelle adoption de l'euro (envisagée pour 2012). Le gouvernement formé en novembre 2007 a son intention de promulguer des réformes favorables aux entreprises, de réduire la croissance des dépenses du secteur public, de réduire les taxes et d'accélérer la privatisation. 

.


Etats et territoires
[La Terre][Cartotheque][Tableaux de bord][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2005. - Reproduction interdite.