.
-

Pollion

Pollion (Caius Asinius), orateur romain, né vers 77 av. J.-C., mort en l'an 3 de notre ère. Il passa de Pompée à César, qu'il accompagna au Rubicon et à Pharsale. Chargé de veiller à la distribution des terres promises, autour de Mantoue, aux soldats vainqueurs de Brutus, il fit restituer à Virgile son domaine. Nommé consul par les triumvirs (40 av. J.-C.), il fut contraint de déposer sa charge avant l'expiration légale et renonça aux affaires publiques. Sous Auguste, il plaida et tint école d'éloquence. Il avait composé des tragédies, des harangues, une Histoire des guerres civiles; il ne reste de lui que trois Lettres, parmi celles de Cicéron.
Pollion (Vedius), gastronome romain, fameux par sa cruauté envers ses esclaves. Pour les châtier, il les jetait vivants à ses murènes. Un jour que Auguste dînait chez lui, il fit précipiter ainsi un esclave, coupable d'avoir brisé une coupe. L'empereur, indigné, fit briser devant lui tous les cristaux de la maison et combler les viviers.
Pollion (Trebellius), historien romain, qui vivait vers l'an 300 de notre ère, l'un des auteurs de l'Histoire Auquste. Il avait composé une histoire des empereurs depuis les Philippes. il en reste une partie comprenant la fin du règne de Valérien, ceux des deux Galliens, l'histoire des usurpateurs dits les Trente tyrans, le panégyrique de
Claude le Gothique. L'oeuvre, de valeur littéraire médiocre, est utile par les détails qu'elle renferme.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.