.
-

Playfair, John (né en 1748, mort à Edimbourg en 1819) embrassa d'abord l'état ecclésiatique, et l'abandonna ensuite pour se livrer à son goût pour les mathématiques et les sciences naturelles.

Il a réexaminé les thèses vulcaniennes de Hutton dans ses Illustrations of the Huttonian theory of the Earth (Edimb., 1802, in-8°). Revenant sur l'action de la chaleur interne, il essaya de montrer qu'elle n'avait pu que ramollir les couches supérieures ou les terrains stratifiés, tandis qu'elle avait entièrement fondu les couches inférieures, en leur donnant l'aspect de substances cristallisées au milieu des eaux. Cette même chaleur a dû, selon lui, injecter par sa force expansive la matière fluide de l'intérieur à travers les couches superjacentes, et produire ainsi les veines et les filons qu'on y remarque. Elle a dû même soulever ces masses au-dessus du niveau des eaux et donner naissance à des îles et à des continents. Ces îles et ces continents se déggradent peu à peu par l'action de l'air et les eaux courantes; leurs débris s'accumulent au fond de l'Océan, y forment de nouvelles couches, qui un jour seront à leur tour soulevées pour former des îles et des continents. Cette alternative de destruction et de formation a eu lieu plusieurs fois, et pourra se reproduire indéfiniment.

Vers la fin de sa vie il entreprit un voyage en Italie pour y étudier le système géologique des Alpes. (Hoefer).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.