.
-

Pizarro ou Pizarre (Francisco), conquérant du Pérou, né en 1 475 à Trujillo, dans l'Estramadoure, d'un gentilhomme et d'une fille de mauvaise vie, garda les pourceaux dans sa jeunesse, s'embarqua de bonne heure pour l'Amérique, fut de l'expédition de Balboa, qui découvrit la mer du Sud (1513), se fit remarquer de Cortez, s'associa avec Almagro et Luque pour aller découvrir les régions de l'or et commanda l'expédition, fit pendant trois ans (1524-1527) un voyage d'exploration au S. de Panama, et eut à subir dans ces trois années toutes les misères imaginables. Ayant enfin trouvé le pays qu'il cherchait, il alla en Espagne, obtint de Charles-Quint le titre de vice-roi des contrées qu'il avait découvertes (1528), et entreprit, à son retour, la conquête du Pérou. Il entra dans le pays en 1531 comme allié d'Huescar (Huascar) contre son frère Atahualpa, s'empara de ce dernier par trahison, en tira une contribution exorbitante, puis le fit mourir perfidement il prit ensuite Cuzco, tandis qu'un de ses officier occupait Quito (1533), soumit tout le Pérou pendant qu'Almagro allait conquérir le Chili (1534), et fond Lima (1535). Il fut assiégé dans cette ville par les Péruviens révoltés, mais il les repoussa. S'étant ensuite brouillé avec Almagro, il en vint aux mains avec lui, le battit à Cuzco (1538), et lui fit trancher la tête. Il gouverna dès lors plus arbitrairement que jamais: sa tyrannie étant devenue intolérable, ses ennemis se groupèrent autour du jeune Almagro, et Herreda, leur chef, vint tuer Pizarre dans son palais (1541).

Pizarre avait été puissamment secondé dans ses entreprises par ses frères. Le plus connu, Gonzalès, l'aida à battre Almagro et fut nommé gouverneur de Quito. Après le meurtre de son frère, il rallia ses partisans et régna en maître sur tout le Pérou pendant 3 ans (1544-47). Pris en 1548 par le président de La Guasca que Charles-Quint avait investi du pouvoir, il fut condamné à mort comme rebelle. Il étai au moment d'épouser une femme du sang des Incas.


Portrait authentique de Pizarro, conservé au musée de Lima,
dessin d'Ernest Charton.


En librairie - Bernard Lavalle, Francisco Pizarro, le conquistador de l'extrême, Payot, 2003.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.