.
-

Piorry (Pierre-François). - Homme politique français, né à Poitiers (Vienne) le 1er avril 1758, mort à Poitiers le 23 janvier 1847. Avocat, ardent partisan des idées nouvelles, administrateur de la Vienne, député de ce département à l'Assemblée législative et à la Convention, il vota la mort de Louis XVI. Envoyé, le 9 mars 1793, dans la Vienne et dans l'Indre, il y prit des mesures révolutionnaires. Compromis dans l'insurrection du ler prairial an III, décrété d'accusation le 22 thermidor, il fut amnistié le 4 brumaire an IV. Juge à Trèves le 30 octobre 1799, puis à Liège le 15 mars 1805, il remplit les fonctions de conseiller à cette cour jusqu'au 18 janvier 1815. (Et. C.).
Piorry (Pierre Adolphe). - Médecin né à Poitiers le 31 décembre 1794, mort à Paris le 29 mai 1879. Reçu docteur à Paris en 1816 avec une thèse : Sur le danger de la lecture des livres de médecine pour les gens du monde, in-8, il fut successivement adepte de Broussais et de Magendie. Reçu membre de l'Académie de médecine en 1823, agrégé de la Faculté en 1899, médecin des hôpitaux la même année, il découvrit à cette époque le plessimètre (Traité sur la percussion médiate; Paris, 1828, in-8), puis, en 1833, publia : Traité des altérations du sang (Paris, in-8). En 1840, il devint professeur de pathologie interne à la Faculté, en 1846, professeur de clinique médicale à la Charité, et en 1864 succéda à Trousseau à l'Hôtel-Dieu. On lui doit encore : Traité de diagnostic et de séméiologie (Paris, 1836-1837, 3 vol: in-8); Traité de médecine pratique, etc. (Paris, 1842-1851, 9 vol. in-8, avec Atlas de plessimétrie); Traité de plessimétrisme, etc. (Paris, 1866, in-8). Piorry a inventé une nomenclature bizarre qui n'a eu aucun succès. (Dr L. Hn).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.