.
-

Le Voyage d'Uraniborg
Jean Picard, 1755 


Article X

Picard 
Comme la ville de Lunde en Schonen était un lieu assez considérable où il y avait une école de mathématique, je crus devoir en établir la hauteur du pôle et la différence de longitude à l'égard d'Uraniborg, d'autant plus que je n'avais pas besoin pour cela d'y aller faire des observations, parce que ce lieu-là est vu d'Uraniborg et de la Tour de Copenhague. Voici les calculs que nous fîmes pour ce sujet.

Au triangle VCE, où V est Uraniborg, C la Tour de Copenhague, et E le milieu entre les deux Tours de Lunde. 
 

L'angle V 70° 55' 0"
L'angle C 69° 19' 10"
VC 13494 toises
Donc CE 19937 toises, qui valent 20' 58" de la circonférence d'un grand cercle de la Terre.
Puis au triangle sphérique CPE, PC le compl. De la latitude de Copenhague 34°19'15"
CE 0°20'58"
Et l'angle C 85°58' 55"

Donc PE le compl. De la latitude de Lunde de 34°17'50" et l'angle P ou la différence de longitude entre Copenhague et Lunde de 37 minutes de degré, ou 2'28" de temps; de laquelle différence ayant ôté 29" qu'il y a entre Copenhague et Uraniborg, on trouvera que Lunde est plus oriental qu'Uraniborg de 1'59" de temps.

Au reste, les observations tant des planètes que des étoiles fixes, qu'il n'a pas été nécessaire de mettre dans cette relation, et dont nous avons un journal de huit mois entiers, se verront à la fin de celles de Tycho, auxquelles on a jugé à propos de les joindre.

.


[Littérature][Textes][Bibliothèque]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.