.
-

Philippe, dit l'Arabe, M. Julius Philippus Arabus, empereur romain, né à Bosra, dans l'Idumée, qui faisait alors partie de l'Arabie, était fils d'un chef de brigands. Il s'éleva par son courage et ses talents aux, premiers grades de l'armée et se distingua dans la guerre contre les Perses; mais il n'usa de son influence que pour soulever les troupes, et, après le meurtre du jeune Gordien en Mésopotamie, il prit le titre d'empereur, 244. Il fit la paix avec les Perses en leur cédant la Mésopotamie, repoussa sur le Danube une invasion de barbares et revint à Rome en l'an 1000 de Rome (247 de notre ère), pour y célébrer par des jeux séculaires le millième anniversaire de la fondation de la ville. Des lois sages faisaient espérer un règne heureux; mais plusieurs légions se révoltèrent et proclamèrent divers empereurs (Jotapien, Marin, etc.); Dèce, envoyé contre elles par Philippe, revêtit la pourpre lui-même et marcha contre l'empereur. Philippe fut vaincu et tué à Vérone en 249. 
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.