.
-

Philipon

Philipon (Charles), dessinateur et journaliste né à Lyon le 19 avril 1806, mort à Paris le 25 janvier 1882. On lui doit principalement des caricatures qui eurent un succès considérable et rivalisèrent avec celles de Traviès; de Henri Monnier et de Gavarni. Il dessina vers 1825 l'Histoire de Polichinelle enfant prodigue, et l'Histoire de Touche-à-tout qui eut un très grand succès. Fondateur du journal la Caricature, il fut le créateur de la caricature politique et fit de sa gazette hebdomadaire un véritable pamphlet qui lui valut le surnom de Juvénal de la caricature. Il fonda aussi le Charivari, puis créa le Robert-Macaire avec Daumier, le Musée pour rire avec Maurice Alhoy, le Journal pour rire, devenu depuis le Journal amusant.
Philipon de la Madelaine (Louis), littérateur né à Lyon en 1734, mort à Paris en 1818. Avocat à Besançon, il devint avocat du roi près du bureau des finances, et en 1786 fut nommé intendant des finances du comte d'Artois. Arrêté après le 10 août, il se retira de la politique, reçut comme homme de lettres un secours de la Convention (1795) et fut nommé bibliothécaire au ministère de l'intérieur. En 1814, le comte d'Artois le nomma intendant honoraire de ses finances. 

D'une courtoisie d'homme de I'Ancien régime, il publia plusieurs comédies (le Dédit mal gardé, Maître Adam, les Troubadours, etc.), des chansons pleines de charme et de décence (parues sous le titre de feux d'un enfant du vaudeville). Il fit paraître : Manuel épistolaire, Dictionnaire de rimes, Grammaire des gens du monde, et une édition de la Petite Encyclopédie poétique (1804-9 15 vol.). (Ph. B.).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.