.
-

Philétas de Cos, célèbre poète et grammairien alexandrin de la seconde moitié du IVe siècle av. J.-C. Ami de Théocrite, il devint célèbre sous Ptolémée Lagus qui le donna comme précepteur à son fils Ptolémée II Philadelphe (né en 309). On sait peu de chose de sa vie : de santé très chétive; sa maigreur a été souvent plaisantée par les poètes comiques. 

Ses élégies érotiques, consacrées en grande partie à sa maîtresse Battis (et qui formaient probablement le recueil appelé Paignia), ont été très goûtées par les Alexandrins et les Romains : Properce le prit pour modèle et l'a beaucoup admiré. Les critiques alexandrins ont souvent donné la préférence à Callimaque qui paraît avoir eu plus d'érudition mythologique. On cite encore deux poèmes de Philétas, Déméter et Hermès

Philétas a, en dehors de ses poèmes, composé des ouvrages en prose de grammaire et de critique; il a été un des commentateurs d'Homère, commentateur un peu trop libre; son ouvrage en prose le plus connu est intitulé Mélanges, destiné à l'interprétation des mots surannés et des particularités de dialectes : il obtint un vif succès. Les fragments de Philétas ont été réunis par Bach (Halle, 1829). (Ph. B.).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.