.
-

Phares (Simon de), astrologue né à Meung-sur-Loire vers 1440, mort après 1495. Il descendait du poète Jean de Meung et de l'astrologue de Charles VII, Simon de Phares, dont il était même peut-être le fils. Ses humanités terminées, il vint à Paris pour y étudier « la sphère » et se mit successivement au service, comme astrologue, de Matthieu de Nanterre et du duc de Bourgogne. Puis il visita tour à tour l'Angleterre, l'Irlande, l'Écosse, l'Italie,  l'Égypte, et, en 1488, après une quinzaine d'années de pérégrinations, vint se fixer à Lyon, où il ouvrit une « étude » d'astrologie.

Simon de Phares jouissait alors d'une véritable célébrité. Charles VIII, notamment, le consulta, en 1493, en se rendant en Italie, et, enthousiasmé par ses réponses, le nomma son astrologue. L'archevêque de Lyon, puis la Sorbonne, enfin le Parlement le déclarèrent, lui et ses écrits, hérétiques; il fut, à plusieurs reprises, emprisonné et échappa difficilement an bûcher. Il a laissé, en manuscrit, une Histoire des plus célèbres astrologues (Bibl. nat., n° 1357), pleine de renseignements très curieux.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.