.
-

Pessonneaux (Emile), professeur et humaniste  né à Paris en 1821, mort à Clamart (Seine) en 1903. Elève du lycée Henri IV, il entra à l'Ecole normale supérieure en 1840, fut reçu agrégé de grammaire en 1843, professa successivement dans les collèges de Toulouse, Angers et Orléans, se rendit à Paris, en 1846, comme professeur au lycée Saint-Louis, puis au lycée Henri IV (1849), où il fut chargé de la troisième jusqu'à l'époque de sa retraite (1880). 

On lui doit de bonnes traductions d'auteurs grecs (Homère, Sophocle, Euripide), d'auteurs latins (Virgile, Suétone, Salluste, Cicéron [extraits publiés en collaboration avec son fils]). Il a aussi fait paraître un grand nombre de livres classiques, dont les plus importants sont un Gradus ad Parnassum et surtout un Dictionnaire grec-français, qui marquait un réel progrès sur ceux d'Alexandre et de Chassang.

Pessonneaux  (Raoul), fils du précédent, né à Paris en 1851, entra à l'École normale en 1872, fut reçu premier à l'agrégation de grammaire (1875), professa au lycée de Reims, puis au lycée Henri-IV (1877). Il devint aussi maître de conférences de grammaire française à l'Ecole normale supérieure de Fontenay-aux-Roses. Il a été le collaborateur de son père pour les Extraits traduits de Cicéron et a publié, comme oeuvres personnelles, des traductions de Pline le Jeune et de Théocrite, une Lexicologie française, un Cours supérieur de grammaire française (avec H. Rocherolles) et plusieurs autres ouvrages classiques.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.