.
-

Pasiclès de Rhodes, disciple d'Aristote et neveu d'Eudème, a été considéré, par quelques commentateurs, comme l'auteur du second livre de la Métaphysique d'Aristote, dont il aurait voulu combler une lacune, en y introduisant trois chapitres où l'on pourrait retrouver une influence platonicienne (cf. Métaphys., 993 a. 9, avec Platon, Républ., VII sub initio). 

Une lecture attentive du texte de ces trois chapitres, qui n'offrent d'ailleurs rien de remarquable, permet d'y voir un résumé du livre précédent, une introduction aux suivants, mais n'en justifie pas l'attribution à Pasiclès. Tout au plus pourrait-on admettre que là, comme en d'autres endroits, Aristote n'a pas revu son oeuvre. (F. Picavet).



En bibliothèque - Les travaux sur l'attribution à Pasiclès du livre II de la Métaphysique. sont signalés et résumés par Ed. Zeller, Die Philosophie der Griechen, II, 22, pp. 57 et suiv., 710 et suiv.
Pasiclès le Mégarique, frère de Cratès le Cynique, dont il fut le disciple, en même temps qu'il suivait les leçons de Dioclide. Il a été, avec Thrasymaque, le maître de Stilpon. (F. P.)


En bibliothèque - Henne, Ecole de Mégare,1813; Zeller, la Philosophie des Grecs, trad. Boutroux-Belot, III, p. 230.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.